S.A. Le but du jeu et S.A.R.L. Sat If Action (Paris)

Le But du Jeu et LBDJ Sat If Action- 76 Avenue des champs Elysées 75008 Paris

Le but du jeu S.A. au capital de 170.000 euros, a été créée en 2001. Elle était essentiellement composée de capitaux familiaux.
La société avait pour mission d’offrir des services de tournage, montage et diffusion aux chaines de télévision étrangères en France.
Le but du jeu exerçait ses activités sur un marché à faible concurrence où les chaînes étrangères ont tendance à fermer leurs bureaux locaux se reposant de plus en plus sur des services occasionnels ad hoc.

Il s’agissait d’offrir pour ces correspondants télé, logés pour la plupart dans nos locaux, les services suivants :

  • De tournage d’actualités télé en France
  • De montage Audio vidéo des dits sujets en nos locaux
  • De transmission pour les pour les JT de midi et du soir (fibre optique et satellite)
  • De studio duplex en direct à partir de nos 2 studios télé
  • D’habillage pour la presse étrangère d’événements sportifs

Le But du Jeu était le représentant officiel du GIE Eurovision au titre du « One stop Shopping Service » à Paris.
Cela signifiait que toute télévision, membre du GIE, pouvait obtenir nos services lors de son passage à Paris sur une simple demande du GIE de Genève qui était le payeur. Ce GIE est le plus grand opérateur mondial d’échanges de news au monde avec 54 télévisions membres. Grâce à lui nous recevions quotidiennement des correspondants nomades qui passaient en nos locaux le temps d’une transmission, d’un duplex ou d’un montage de news sur demande du GIE. C’est ce que nous appelions notre « trafic occasionnel ».
Le trafic fixe était, quant à lui, généré par les chaînes installées dans nos locaux et jouissant de services divers tels que bureaux, téléphone, fax, internet, ordinateurs etc..
Nous hébergions ainsi Al Arabya, RTL, RTP Portugal, SF Suisse, TSI Italie, Al Jazeera Intl, Al Jazeera sport, MEN, etc…
Cette activité nécessitait des bureaux, des studios, des salles de montage et un important parc de caméras ainsi que toute une infrastructure très technique. Ces investissements très lourds ont été auto financés en grande partie par notre important cash flow dû à une croissance très forte durant nos premières années. (3.5 Millions € pour les deux sociétés sur le dernier exercice).

Pour les transmissions satellite, nous avions créé une filiale dotée d’un capital de 120.000 euros dénommée LBDJ Sat If Action, qui était en charge des moyens mobiles.
Très précisément 4 cars de transmission satellite. Ces moyens mobiles de transmissions servent pour les demandes de :

  • duplex pour des reporters en direct à partir de nos camions satellite (Hot News)
  • retransmissions d’événements sportifs en direct . Roland Garros, foot, basket, Ccupe de l’UEFA, CAN etc..
  • retransmission d’événements importants (Conférence de presse Elysée, grands sommets, élections présidentielles….)
  • retransmission en directs d’événements tels que séminaires, congrès, assemblées générales….
Tags :